Le défi des couleurs

Quand on débute un nouveau projet, le défi est de trouver des tissus aux couleurs qui, à la fois, s’agencent bien ensemble, conviennent à la pièce qu’on veut réaliser, et seront appréciées des personnes à qui le projet est destiné.

D’abord trouver un premier tissu avec un motif ou sujet accroche-coeur. Ici, il est représenté par le carré central du motif, avec des petits personnages et des scènes bucoliques. Et ensuite, lui agencer des tissus qui vont chercher les couleurs qu’on y retrouve.

C’est la quête que j’ai faite samedi dernier, dans deux magasins de tissus un peu déserts. C’est amusant, et les possibilités sont immenses tant la variété de tissus est grande.

Les napperons de la résistance

Nous sommes maintenant samedi le 21 mars en après-midi.

Ce matin, voyant qu’il ne me restait plus assez d’aucun des 5 tissus différents pour faire les endos des napperons d’une seule pièce et d’un même tissu, comme l’aurait normalement voulu la rectitude de ce genre de projet, j’avais songé à faire une petite tournée au magasin pour aller chercher un mètre supplémentaire du tissu à petits motifs.

Puis, je me suis ravisée, premièrement pour respecter la consigne de rester à la maison (COVID-19), voilà pourquoi j’ai surnommé ces napperons « LES NAPPERONS DE LA RÉSISTANCE », en phase avec cette époque dont on se souviendra.

Et deuxièmement c’était aussi pour répondre à l’appel du défi un peu serré de constituer des endos-patchwork identiques avec les pièces éparses qui me restaient. Un défi géométrique et mathématique j’vous dis. Mais voilà, le résultat est là. À noter que je me suis moi-même compliqué la vie car au départ j’étais supposé faire deux napperons seulement, puis j’ai défié la chance en taillant 4 dessus.

Dans la colonne de gauche vous voyez les 4 pièces qui forment le dessus de 4 napperons. Et à droite les endos-patchwork qui ont avalé presque tout ce qui me restait des 5 demi-mètres que j’avais achetés pour l’ensemble de l’ouvrage.

Aucun gaspillage donc, et cela aussi fait partie de la philosophie de la courtepointe.

À suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s